Jeudi 10 décembre 2009 à 18:18

Queen and hearts; at night, you'll be mine.


Je suis la reine des égotistes. J'épouserai d'ailleurs sous peu Monsieur de Châteaubriand, au dire de Monsieur Beyle. J'irai par les chemins insensés du romantisme naissant, entre les morts-passion et les écorchés-espoir jusqu'à ce qu'une nuit sans lune tombe.
Alors je quitterai le bras de cet amour impertinent et prétentieux pour mieux m'enfoncer dans les ténèbres du jeu. Pas une ombre, pas un souffle ; la solitude adorée qui m'offre la caresse du narcissisme. Je referme les bras sur les souvenirs tendres du passé et j'y enfonce les ongles. Goutte, goutte. Le sourire en coin, je goûte le plaisir de ne penser qu'à cette soit-disante misère, qu'à ce simili de désespoir, repoussant négligemment toute trace de honte.

Ah, qu'il est bon de se sentir malheureux.





Et si seulement c'était aussi simple. N'est-il point ?

Par Lenine* le Jeudi 10 décembre 2009 à 23:18
Qu'elle est belle la noirceur, et une mélancolie menteuse.
C'est leur saison..
 

Laisser une plainte.









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://apfel.cowblog.fr/trackback/2941677

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast